Cinéma

Dig Two Graves de Hunter Adams, 2014

Dig Two Graves

Dig Two Graves raconte deux histoires forcément liées, avec des allers et retours entre 1947 et 1977. L’action se déroule dans un village de l’Illinois (USA) avec son shérif, ses maisons en bois, ses routes de campagne, son collège en béton, sa forêt, sa carrière, ses familles… deux sales histoires. Pendant 90 minutes le spectateur, s’il veut bien se laisser embarquer, est emmené ailleurs. Dans un univers où le gothique de Dracula et Frankenstein rencontre Neil Young et quelques airs de bluegrass. Le film navigue entre fantastique et drame criminel dans une ambiance onirique dont la photo évoque le cinéma pour adolescent de années 80 (quelque part entre Les Goonies, Les évadés et Retour vers le futur). On pourra aussi penser à Twixt de Francis Ford Coppola.

Les films qui mettent en scène des enfants ou des pré adolescents possèdent souvent un léger charme nostalgique, un mélange de tendresse et de violence. Si ce premier long métrage à petit budget d’Hunter Adams souffre de quelques écueils il y a là une photo particulière, de bons acteurs, de beaux paysages et une histoire qui lorgne du côté du conte ; tout cela est largement suffisant (et prometteur) pour un début.

Emeric Cloche