Les lectures

Kra de John Crowley

Kra de John Crowley

Une corneille vient se poser dans le jardin d’un auteur. Commence alors une confession, celle de l’oiseau qui raconte une série d’aventures, les siennes. Kra de John Crowley offre une plongée dans un monde à la fois onirique et terre à terre.

Combien de romans changent ou apportent une pierre à la vision que tu te fais du monde ? Pourquoi lis-tu ? Voilà deux questions qui valent la peine d’être posées, par un soir de solitude ou autour d’un verre avec un ou plusieurs camarades de bonne compagnie. Et voilà deux questions auxquelles le dernier roman de John Crowley peut répondre.

L’amitié, le voyage, l’esprit, la matière, l’amour, la vie, la mort… C’est fou ce qu’une corneille venue visiter un vieil écrivain peut nous raconter, nous révéler et nous apprendre. Kra est un hymne aux histoires et une œuvre métaphysique. Son auteur, l’écrivain américain John Crowley, avait fait parler de lui dans les années 80 avec Le parlement des fées (traduit par Doug Headline, le fils de Jean Patrick Manchette). 36 ans plus tard, Kra possède les atours et la profondeur d’une œuvre testamentaire.

Que tu lises pour retrouver la saveur des premiers émois de lecture – ces moments magiques qui se font de plus en plus rares au fur et à mesure que tu avances sur ton chemin de lectrice ou de lecteur – ou que tu lises pour comprendre, croiser d’autres regards sur le monde qui t’entoure – Kra est là. Il fait partie de ces livres qui resteront, ces livres jalons, cairn sur le chemin. Peu importe l’époque à laquelle ils ont été rédigés : William Shakespeare, Mary Shelley, Ursula Le Guin parlent encore au monde d’aujourd’hui et parleront au monde de demain.

Pour ma part, les larmes sont venues plusieurs fois au cours de ma lecture et j’ai la chair de poule dès que je parle de ce livre. Ce sont des signes qui ne trompent pas. Depuis, non seulement je ne regarde plus les corneilles de la même façon mais me voilà enrichi d’une nouvelle façon de contempler le monde. Dar Duchesne m’accompagne désormais.

Voilà, tu es prévenu(e). Lire Kra c’est comme gravir une montagne, tu trouveras là autant de paysages et de plaisirs qu’au cours d’un voyage, je devrais dire un périple ; ta lecture ne sera pas de tout repos. C’est la magie des histoires, la magie des livres, le rêve de l’humanité. C’est pour pour cela que nous lisons, toi et moi, pas vrai ?

Emeric Cloche

John Crowley, Kra, Dar Duchesne dans les ruines de l’Ymr, traduit de l’anglais (USA) par Patrick Couton, éditions L’Atalante, collection La dentelle du cygne, 2020, 505 pages, 25,90 Euros.