Carnets de route

Gallmeister, un éditeur chez Vent d’Ouest

Oliver Gallmeister

 

Ce jeudi 20 novembre la librairie Vent d’Ouest de Nantes recevait Oliver Gallmeister, pour parler de sa maison d’édition fondée en 2005. Et Oliver Gallmeister est un bavard, de ceux que l’on prend plaisir à écouter car il dégage de la sincérité et montre une passion pour la littérature qui l’amène à parler de nombreuses autres choses que ses auteurs.
De ses débuts dans l’audit et la gestion où il s’ennuie fermement, à son goût pour le nature writing, ces romans américains où “le paysage se confond avec le personnage”, et jusqu’au succès des éditions Gallmeister avec le Sukkwan Island de David Vann, il cite Pascal Dessaint, Jonathan Franzen, Dos Passos, Cormac McCarthy… Il explique ses choix éditoriaux, qui peuvent se résumer en une phrase : “Une maison d’édition équilibrée, c’est comme un bon repas.”
On lui doit de pouvoir lire Craig Johnson, John Gierach, et Barry Lopez, ou encore des auteurs comme Tom Robbins et Kurt Vonnegut, des stars aux Etats-Unis mais qui ne prennent pas en France. La maison Gallmeister fait le choix d’éditer de la qualité et de miser sur le long terme.
Quant à l’avenir, il est marqué par l’arrivée d’une nouvelle collection en 2015. Son nom, Neo Noir, devrait vous mettre l’eau à la bouche, et nous en reparlerons très bientôt en détail à Nantes…