Films et séries

Le Charlatan, un indispensable

Le Charlatan, le livre & le film

“Un sur cinq, rappelle-toi bien cela, un sur cinq est un crétin-né.”

Stanton Carlisle est un petit gars ambitieux qui, de petit boulot en petit boulot, a atterri dans un cirque. Stan est aussi un peu manipulateur et un poil séducteur. Il va vite s’attirer les bonnes grâces de deux femmes essentielles à son avenir. Devenu médium de luxe, il quitte les caravanes miteuses et les monstres de foire. La lumière brille sur lui et c’est encore une femme qui jouera un rôle déterminant dans son parcours…

Le Charlatan, livre le plus connu de William Lindsay Gresham, narre la réussite et la chute d’un homme. Disons-le tout net, ce parcours de vie où toute une époque se dessine est une lecture indispensable à toute amatrice ou amateur de roman noir.

Edmund Goulding s’emparera du livre un an après sa publication pour tourner un film avec Joan Blondell et Tyron Power. Si le film n’arrive pas vraiment à transcender la puissance du roman, il reste à voir ne serait-ce que pour la façon de filmer plutôt nerveuse pour l’époque : la caméra est toujours collée aux acteurs et ils sont toujours en mouvement.

Les fans – nul doute que certaines personnes seront hantées pas cette histoire – se procureront aussi le livre écrit par Charyn et Martens Le Geek de New York, Gallimard, 1995.

Emeric Cloche

William Lindsay Gresham, Le charlatan, traduit en français chez Julliard, repris chez Christian Bourgois (1986) et enfin arrivé à la Série Noire en 1998.
Edmund Goulding, Le charlatan (Nightmare Alley), 1947.
Jerome Charyn et Michel Martens Le Geek de New York, La Noire, Gallimard, 1995.