Les lectures

10 autrices incontournables en polar

10 autrices incontournables en polar

C’est en lisant la sélection d’autrices incontournables de la SF chez Nevertwhere que j’ai réalisé que la même idée serait intéressante à appliquer au polar. Après tout, quel que soit le genre littéraire, les autrices sont si peu mises en avant. Et puis ça nous changera des tops de l’année, ou des polars de l’été.

Caroline de Benedetti

L’essence d’une liste, c’est qu’il y manque toujours des noms, comme ici avec Agatha Christie par exemple. Il faut faire des choix. J’ai procédé en réfléchissant aux autrices que je conseille, à celles dont je suis les parutions, celles qui ont marqué ma mémoire, celles qui possèdent une particularité, celles qui ont écrit plusieurs romans. Il en manque, des que j’aime, et je sais lesquelles. Mais je compte sur d’autres listes qui viendront, peut-être ? Si ça vous tente, allez-y de votre liste de 10 autrices de polar ou de 10 romans écrits par des autrices de polar. Reprenez le logo ci-dessus, utilisez le hashtag #incontournablespolar, et faites tourner si le cœur vous en dit. Les participations sont récapitulées en fin d’article. Un grand merci à Libération qui relaie cette initiative estivale dans sa newsletter : inscrivez-vous !

Quant à ma liste :

Dominique Manotti
J’ai pensé à elle, tout de suite. Pour les sujets historiques abordés dans ses romans, pour l’œuvre construite à travers les années, pour le personnage de Daquin, et pour Marseille 73 que j’ai particulièrement aimé.

Patricia Highsmith
On ne présente pas la créatrice de Ripley. Je garde en mémoire une nouvelle terrible, « La mare », parue dans le recueil L’épouvantail.

Elsa Marpeau
Scénariste de Capitaine Marleau, Elsa Marpeau a quelques romans noirs à son actif. Son roman L’expatriée installe un malaise et une ambiguité inoubliables ; j’ai pensé à Patricia Highsmith en le lisant.

Sophie Loubière
Il y a dans l’oeil de Sophie Loubière une forme d’impertinence qui donne à son écriture un je-ne-sais-quoi d’incomparable. Black Coffee trouve le moyen de raconter une histoire de serial killer en échappant à tout ce qui a déjà été fait, quant au suspense psychologique noué dans L’enfant aux cailloux il vous prend aux tripes.

Emily St John Mandel
Pour l’obsession qui habite le héros de Dernière nuit à Montréal, pour la douceur des Variations Sebastian, pour l’incroyable structure de L’hôtel de verre, pour la fin du monde qui nous hante tous et qu’elle explore dans Station Eleven.

Marie Van Moere
Deux romans seulement, l’autrice prend son temps, mais deux romans qui dénotent. Petite Louve et Mauvais oeil, des femmes face au monde, face à elles-mêmes et à la violence. “Jamais deux sans trois”, dit-on, alors on attend la suite.

Simone Buchholz
Impossible de ne pas la citer. Elle compile tout ce que j’aime, l’originalité, l’écriture, le propos, la vision politique, la force du personnage récurrent, et puis… Hambourg ! Vive Chastity Riley, à lire dans Nuit Bleue.

Laurence Biberfeld
L’écriture, toujours l’écriture : ses descriptions de la nature, ses héros qui ne sont pas dans les clous, l’émotion ressentie à lire La meute des honnêtes gens.

Helen Zahavi
C’est l’exception qui confirme la règle. Elle n’a écrit qu’un bouquin mais il en vaut dix. Dirty Week End c’est le roman noir revenge féministe à lire.

Laura Kasischke
Non seulement je me suis régalée à la lecture de chacun de ses livres, mais elle illustre le fait que le polar se niche hors des collections dédiées. Je ne saurais lequel choisir, de l’étrangeté des Revenants, de la surprise que réserve Esprit d’hiver, de l’héroïne tragique dans À suspicious river… 

Vos participations

la liste de Jérôme Leroy qui ajoute bienheureusement Séverine Chevalier,
la liste de Yossarian qui en a trouvé 6 d’un coup, et a puisé dans ses souvenirs pour les 4 autres,
la liste de Lionel Germain sur Blacklibelle, avec Elizabeth George dans la sélection pour notre plus grand plaisir,
la liste de Chineuse de culture sur Instagram, avec l’apparition d’Hannelore Cayre,
la liste du Projet 21 sur Instagram, pour ne pas oublier Ruth Rendell,
la liste de Boris Lamot avec Jax Miller qui mérite le détour,
la liste de Sophie Loubière revient sur les origines du polar avec Anna Katharine Green,
la liste de Lena sur Instagram fait la part belle aux anglo-saxonnes,
la liste de François Braud et l’arrivée de Caroline Hinault,
la liste de Romance rouge, nouvelles noires, “franco-centrée” et mûrement réfléchie : lisez son billet,
la liste de la librairie-café Un Petit Noir étrenne la première participation d’une librairie,
la liste de Val Bianco sur Instagram fait entrer Donna Leon dans la sélection.