Les lectures

Gun Honey de Charles Ardai et Ang Hor Kheng

Gun Honey de Charles Ardai et Ang Hor Kheng

Charles Ardai le co-fondateur de Hard Case Crime signe avec Gun Honey son premier comics, pour l’instant seulement lisible en version originale.

Joanna Tan est une trafiquante d’armes orpheline qui a eu une jeunesse difficile ; sa spécialité est de livrer l’arme qu’il vous faut en temps voulu et dans les endroits les plus inaccessibles (yacht, prison…). Quand une de ces livraisons tourne mal, elle se retrouve à travailler pour le gouvernement américain.

L’intrigue de Gun Honey est assez prenante sans être originale. Le dessin (Ang Hor Kheng) et la colorisation (Asifur Rahman) se concentrent autour du côté pin-up, sans oublier le décor. Le trait clair et épuré possède un bon sens du détail, et les arrières plans ne sont pas délaissés. Dans un premier temps, c’est surtout grâce aux dessins que Gun Honey fonctionne. La violence et l’érotisme sont au rendez-vous et le tout est bien mis en scène.

Gun Honey de Charles Ardai et Ang Hor Kheng

La première série de 4 fascicules, lancée en 2021 aux USA, se termine de façon un peu “gentille” mais elle a eu un franc succès (elle devrait être adaptée en série TV). Charles Ardai a remis le couvert en 2022 avec Ang Hor Kheng pour une deuxième série de 4 fascicules (Gun Honey : Blood for Blood) qui enfonce le clou côté pulp. Joanna Tan se retrouve dans des situations qui lui demanderont de se dévêtir. Heureusement, au moment où l’on se dit que le procédé est un peu gros, le côté noir de l’histoire reprend le devant de la scène. Le scénario explore des lignes classiques du genre avec des rebondissements plus ou moins attendus ; c’est dans le passé que se trouvent les germes du mal. Le dessin, plus que le scénario, rend la série attractive. On finit par s’attacher à Joanna et à l’agent fédéral Brooks parce que, avouons-le, le Pop Corn consommé avec modération a quelque chose de bon et de plaisant.

Une troisième livraison de 4 fascicules (Gun Honey : Collision Course) devrait voir le jour à la fin de l’année 2023… D’ici là, un premier recueil sortira peut-être en version française.

Emeric Cloche

Gun Honey de Charles Ardai et Ang Hor Kheng