Les lectures

Handsome Harry de James Carlos Blake

Handsome Harry de James Carlos Blake« 16 octobre 1934. Voilà, tout le gang est mort sauf Russel et moi ». C’est sur cette phrase lapidaire que s’ouvre Handsome Harry, sous titré confessions d’un gangster, le nouveau roman de James Carlos Blake. Le gang en question, c’est celui de John Dillinger, bandit célèbre de la grande dépression qui commit de nombreux hold-up, s’évada deux fois de prison avant de se faire tuer par la police. Si Dillinger était le chef, c’est avant tout parce que son côté théâtral et grandiloquent le rend très populaire auprès du public. Pourtant, c’est Harry Pierpont qui est le personnage central du gang. Il est celui qui fédère et dirige.

C’est donc avec Harry Pierpont comme narrateur que l’on plonge dans ce roman d’aventure. Après avoir passé presque dix ans dans un pénitencier, les membres du gang vont vivre une année de folie. D’une planque à une autre, entre deux braquages : ils vont rendre folle la police et passionner l’Amérique. Leurs compagnes les rejoignent et acceptent de rentrer dans la clandestinité. Leurs familles deviennent suspectes à partir du moment où elles refusent de les dénoncer. Les témoins de leurs exactions les trouveront beaucoup moins sanguinaires que le prétendent les journaux et beaucoup moins implacables que la justice qui protège les plus riches dans cette période de crise économique. Fidèle à lui-même James Carlos Blake fait de ces bandits des hommes avec un véritable sens de l’honneur guidé par l’orgueil, certes, mais aussi par une forme de colère face à l’injustice.

Handsome Harry est un roman passionnant mené tambour battant. Une histoire d’amour et d’amitié qui, aussi courte fut-elle, n’en a pas été moins intense. En le lisant, on pense au mythique Il était une fois en Amérique de Sergio Leone mais aussi à Red Grass River un autre très bon roman de l’auteur. Une lecture hautement recommandable.

JMG

James Carlos Blake, Handsome Harry confession d’un gangster,  édition Gallmeister, traduit de l’américain par Emmanuel Pailer, 2019, 320 pages, 22,60€