Les lectures

Rita Hayworth et la Rédemption de Shawshank de Stephen King

Rita Hayworth et la Rédemption de Shawshank de Stephen King

Chacune des nouvelles de Différentes Saisons met en scène un saison de l’année. Rita Hayworth et la Rédemption de Shawshank représente le printemps et l’espoir. Quoi de plus symbolique qu’une évasion de prison pour illustrer cela ?

À la manière de Mary Shelley dans Frankenstein Stephen King raconte une histoire dans l’histoire. Red narre l’aventure du prisonnier Andy Dufresne, jeune banquier prometteur emprisonné au pénitencier de Shawshank pour le meurtre de sa femme et de son amant. Ces débuts en prison vont être particulièrement difficiles mais Andy Dufresne ne se décourage pas, dans un milieu hostile il planifie, survit et arrive tant bien que mal à s’acclimater.

King suit le schéma classique de la littérature de prison, Andy est innocent, il le jure ; Andy va en découdre avec les caïds de la prison, Andy va devoir prouver son innocence et Andy aimerait bien s’échapper. Avec cette trame King arrive a passionner grâce à sa capacité à faire d’Andy un exemple de vie, presque un ami un peu lointain, et discret.

Avec Rita Hayworth et la Rédemption de Shawshank de Stephen King nous avons ce que j’appelle un “gentil King”, une œuvre que l’on peut ranger aux côtés d’Élévation ou Joyland. Il est clair que le personnage d’Andy apporte de la lumière là où règne l’ombre.

Emeric Cloche.

Retrouvez les autres textes du recueil Différentes Saisons sur le site Fondu Au Noir :

Rita Hayworth et la Rédemption de Shawshank de Stephen King

Un élève doué de Stephen King

Le corps de Stephen King

La méthode respiratoire de Stephen King

2 thoughts on “Rita Hayworth et la Rédemption de Shawshank de Stephen King

Comments are closed.